History of Belgian struggle against GMO’s

Nous sommes les héritiers d’une …
… histoire de la résistance aux OGM en Belgique

Une chronologie plus complète est disponible [ici]

Il y a plus de 10 ans, les premières cargaisons d’OGM sont annoncées au large des côtés européennes. Un combat corps à corps s’engage.
Greenpeace arraisonne les premiers bateaux et établit des listes de produits qui contiennent des OGM [Greenpeace et autres prémisses]. Parallèlement, une campagne d’étiquetage [CAGE] des produits OGM déboule dans les supermarchés. En quelques mois, les distributeurs font marche arrière et retire les OGM de leurs rayons.
En mai 2000, 200 « ennemis du meilleurs des monde transgéniques » décontamine un champ d’OGM près de Namur [site et vidéo]. Durant les deux années qui suivent, les champs d’essais focalisent la controverse et nombre d’entre-eux sont détruits nuitamment par de petits groupes anonymes [Decontaminations]. Il faudra encore quelques mois (et une kyrielle d’actions de toute sorte) pour en venir à bout …
En 2003, le dernier essai de disséminer des OGM dans l’environnement, des pommiers issue de la KUL, s’embourbera dans un imbroglio politico-associativisto-administrativo-activiste [les GeneSpotting]. La demande est rejetée. Rejetée aussi, la demande de commercialisation du colza de Bayer, icône à la gloire de la Flandre conquérante. Il n’y a plus de champs d’essais d’OGM en Belgique…
… jusqu’il y a peu où l’université de Gent implante un essai de peupliers génétiquement modifié et plus récemment, des patates … [voir la page « What »]

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s